Vloguer sans youtube et gagner sa vie.

Publié le Publié dans Vlog

Pourquoi se passer de Youtube ?

Parce que c’est le bordel, c’est une jungle.

Et le pire c’est que ce qui marche, c’est de clasher les autres.

Donc pas envie de faire partie de cette bande de looser.

C’est quoi un vlogueur ?

A l’origine des USA, le vlog est né de la concaténation entre le blog et la vidéo.

N’en déplaisent aux vlogueurs Français qui ont repris à leurs comptes le terme pour l’exploiter en faisant de la vidéo dans leurs chambres.

Les beaufs !

Ca fait quelques temps déjà que je n’ai pas écris sur ce blog.

Alors pourquoi un blog, un vlog, qu’est-ce que je veux en faire ?

Mon projet c’est de faire un blog, en insérant mes vidéos et mes idées, sans passer par youtube.

Car ma méthode déjà bien rodée, c’est que je sais mettre des vidéos qui soient référencées sur Google.

Alors que tout le monde passe par youtube, je n’ai pas envie de dépendre de cette plate-forme, pour rester indépendant.

Mais t’es pas obligé de me suivre.

D’ailleurs, soit tu as envie d’évoluer, soit tu restes sur Youtube.

Je n’aiderai pas les ringards, ni les crevards.

Si tu n’es pas bien ici, salut.

Si tu veux apprendre pleins de choses, et que tu n’es pas un type du style « je suis juste là pour profiter de ta gueule », alors soi le bienvenu.

Le projet.

C’est de faire des articles, parce que j’arrive à les référencer dès le jour N°2 en première page de google, mais aussi d’y ajouter des vidéos.

Que ce soit de la vidéo pour dire tout et n’importe quoi, mais également des vidéos axées business.

Je vis de mon autre blog et des vidéos avec mon entreprise, et je ne travaille pas pour le plaisir.

Toi non plus je suppose que tu ne fais rien sans rien.

Alors si tu attends QUE du gratuit, ça n’est pas la peine de rester.

Le gratuit pour du gratuit ne vaut rien.

Parce que quand on sait que l’on fait du gratuit pour essayer de capter l’attention des gens, on le fait mal.

C’est normal, le gratuit n’a pas de valeur.

Et sans valeur, le contenu que l’on fait, c’est bien souvent de la merde.

Je ne fais pas ce vlog pour te faire plaisir, mais pour moi.

Egoïstement, car on est tous égoïste, toi aussi, même si tu prétends que non, tout ce que tu fais est toujours par intérêt.

Soit pour toi, soit pour tes proches.

Tu n’as sûrement jamais rien fait de gratuit, sur la longueur, pour quelqu’un que tu ne connais pas, qui ne fait pas partie de ta famille ou de tes amis.

Tu n’as jamais fait quelque chose de gratuit pour ton boss ?

Alors pourquoi ferais-je du gratuit moi ?

Le gratis c’est bien, mais malheureusement, souvent, ça ne te rendra pas service.

Regarde, tout ce que tu as déjà vu de gratuit sur Youtube, es-ce que ça t’as servi à avancer dans ta vie, dans ton quotidien, dans ton business ?

Pas sûr.

Si tu es encore là ?

C’est que peut-être que tu as envie toi aussi de faire un vlog sans passer par youtube.

Où alors que tu es curieux, et c’est bien.

La curiosité n’est pas un vilain défaut, c’est ce qui te permet de progresser.

Si tu n’es pas curieux, tu es restreint à consommer du contenu poubelle.

C’est quoi le contenu poubelle ?

C’est tout ce que les autres te mettent en pleine face, mais qui ne t’apporte pas de valeur.

C’est tout ce que les réseaux sociaux t’imposent, avec leurs publicités, leurs applications de jeux de merde à 2 balles, et toutes ces notifications qui arrivent sur ton téléphone alors qu’il est 3 h du mat.

Ca casse les couilles.

Tiens d’ailleurs je crois qu’il y a une chaine youtube qui s’appelle comme ça.

T’es choqué ?

Pauvre choutte.

Alors que tout le monde est vulgaire, ça te choque de le voir écrit ?

C’est peut-être que tu as été élevé par des bonnes soeurs, désolé pour toi.

Mais tu dis à tout le monde qu’il faut vivre avec son temps, toi qui es ultra connecté, mais tu refuses de parler normalement ?

Pourquoi le monde va de travers ? Pourquoi tu parles bizarre ?

Et si on se lâchait un peu ?

Et si on arrêtait de faire propre sur soi ?

Et si on arrêtait de se faire passer pour quelqu’un que l’on est pas ?

Et si, et si, et si.

Gagner sa vie.

La seule bonne façon c’est de vendre tes propres produits.

Parce que c’est le plus rentable.

Pas de contrainte avec des partenaires qui peuvent te chier dans les pattes, et tu ne dois rien à personne.

Parce que tes partenaires ne voudront qu’une seule chose, t’exploiter et se débarrasser de toi quand il t’auront bien rincé.

Et puis si tu es obligé de faire un échange de procédé, tu te retrouves parfois avec des produits d’autres personnes, qui n’ont qu’un objectif, vendre à tout prix, et on s’en fout du SAV.

Sur Youtube, tout le monde se retrouve à essayer de gagner de l’argent avec la publicité sur leurs vidéos.

J’ai testé la rémunération youtube.

Tu dois avoir plusieurs centaines de milliers de fans, et des centaines de milliers de vues sur une vidéo, pour espérer toucher un SMIC.

Moi, j’ai gagné une fortune en 4 mois : 4,36 euros, toutes vidéos confondues.

Ca met du beurre dans rien du tout ça.

Alors que si tu as tes propres produits, c’est différent.

Admettons que tu vends une formation à 97 euros.

Que tu n’as qu’un client chaque jour, et un seul.

Sur 30 jours, tu vends 30 X 97 = 2910 euros tous les mois.

Avec un seul client !

Ton blog.

Et l’idéal c’est d’avoir ta propre plate-forme, donc ton blog, sans passer par un prestataire qui te fait payer option après option pour que tu es un blog en place, professionnel.

Alors que le blog WordPress est gratuit, et les plugins que tu as besoin le sont aussi.

Ton hébergement personnel ne te coûte pas plus de 100 euros par AN, espace illimité.

Tes vidéos.

Si tu fais tes vidéos toi-même, que tu les montes, que tu les héberges chez toi, alors, ça ne te coûte rien, et tu n’es pas prêt de te faire fermer ton compte, comparé à youtube, où tu n’es pas chez toi.

Mais je sais qu’il y aura toujours des losers qui cherchent à faire un blog sans dépenser un seul euros.

Si tu es dans ce cas là, tu n’as rien à faire ici.

Donc le vlogging est possible, facilement, tu l’as bien compris.

Je verrais si je fais une vidéo sur ce sujet, plus tard.

Bon, à plus.